Les sorties

Si la Philharmonie anime les fêtes communales, offre des concerts ou honore ses anciens, elle sort fréquemment dans les villes environnantes.



Elle y représente la Ville de Steenvoorde et met un point d'honneur à le faire le mieux possible. Il serait trop fastidieux d'énumérer toutes les villes que la Philharmonie a visitées. Citons néanmoins Bailleul dès 1844, Merville dès 1879, Eecke et Dunkerque dès 1880, St Omer et Lillers dès 1881, Hondschoote dès 1882 (elle y interprète Arlésia et une suite fantaisie: Harmonie) puis viennent Steenbecque, (1884) Anvers, Wormhout etc . . .toutes les villes et villages de la région . . . Lille . . . Boulogne . . . Ostende . . . Boeschèpe dès 1913 où elle exécute le "Secret d'Olivette" et une "fantaisie sur Faust". Le 6 septembre 1931, elle est à Aire/Lys où elle connaît un réel succès.

Aire/Lys en 1931

 

Le 3 juillet 1932, elle se rend à Paris-Plage. Au retour, l'autobus tombe en panne. Les musiciens trouvent abri dans une petite auberge. Ils vident toute la cave, tuent les lapins et les mangent (le cuisinier est le cornet à piston de la Société: Cyrille Deschuytter, boucher de la Grand Place). Ils rentrent à Steenvoorde à l'aube mais quels souvenirs!

Le Touquet Paris-Plage en 1932

 

Le 5 septembre 1954, la région commémore le 10ème Anniversaire de sa libération. Poperinghe inaugure l'Avenue des Polonais. Steenvoorde est représenté par la Société Philharmonique (la batterie-fanfare a fait sa première sortie le 20 avril 1952).

10ème anniversaire de la libération

 

De 1958 à 1977, elle assure tous les 14 juillet un grand concert sur la digue de La Panne.

Beaucoup de sorties, qui en plus de l'agréable façon de montrer qu'à Steenvoorde, on sait faire de la belle musique, apportent des subsides à la caisse de la Société.

De 1879 à 1980, la Société Philharmonique a fait 164 sorties.